A crazy girl and a forgotten past ( article in English and French )

Bonjour guys ! Today I am back with an article about the last two books I’ve read : Breakfast at Tiffany’s by Truman Capote, and The buried giant by Kazuo Ishiguro.

Bonjour guys ! Aujourd’hui je suis de retour avec un article sur les deux derniers livres que j’ai lu : Breakfast at Tiffany’s de Truman Capote, et Le géant enfoui de Kazuo Ishiguro.

IMG_2829

I love writing, that’s one of the reasons why I’ve decided to create this blog, but I also love reading. It allows me to escape, to clear my mind. I’m always connected, whereas it’s on my computer, my Ipad or my phone. But every night, before going to sleep, I turn everything of and open a book. (I really recommend you to turn your tech stuff off before going to bed, it will improve your sleep) Even if you’re not fond of reading, just take a magazine or a revue about any topic that you like. Cutting of with the virtual world allows you to reconnect with the real one.

Anyway, I’m not a book critic, so I will just give you my opinion / feelings about those two books, and without spoiling of course haha !

J’aime écrire, c’est une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de créer ce blog, mais j’aime aussi lire. Cela me permet de m’évader, de libérer mon esprit. Je suis toujours connectée, qu’il s’agisse de mon ordinaire, mon Ipad ou mon Iphone. Mais tous les soirs, avant d’aller me coucher, j’éteins tout et j’ouvre un livre. ( Je vous conseille vraiment d’éteindre tous vos appareils électroniques avant d’aller au lit, cela améliorera votre sommeil) Même si la littérature ne vous intéresse pas plus que ça, ouvrez un magazine, une revue, une B.D… ce que vous aimez. Se couper du monde virtuel permet de se reconnecter au vrai monde.

Bref, je ne prétends pas être une critique littéraire, je souhaite juste donner mon opinion à propos de deux livres, sans vous spoiler bien sûr haha !

 

Breakfast at Tiffany’s

03-danish-breakfast-at-tiffanys

Many people know the film Breakfast at Tiffany’s directed by Blake Edwards and starring the iconic Audrey Hepbrun, but not as much persons know that it’s based upon the novel written by Truman Capote in 1958. I knew the film was an adaptation when I watched it years ago, but I’ve never even thought about buying the book until last month. I looooved the film, probably because I love Audrey, but also because I like the plot, the way it’s directed… I was afraid to be disappointed by the book, but I wasn’t. It’s really short, less than 200 pages, and really easy to read. I bought it in English and I’m French and I got almost everything. I enjoyed reading it because it’s light, and it actually made me laugh quite often ( and I usually don’t laugh in front of a book ).

Some parts of the film are really faithful to the book, some are not, but it didn’t bother me that much. In fact, it’s like if the same story was told by the two main characters : in the book Paul Varjak is the narrator, while to me in the film Holly Golightly is the one leading us. The book and the film are complementary, and I think it’s relevant to read / watch them both. If you read the book, watch the movie and vice versa, they are complementary.

The character of Holly is so complex that it becomes touching. She’s very young yet sometimes she seems so old… Truman Capote makes her look crazy sometimes, but that craziness is not one, it’s her sensibility, her humanity. She’s skinny and beautiful, yet not weak and stupid. In a world based upon appearances, where we are judged upon the way we look, the way we dress and so on, it’s refreshing to have a strong character to rely on. A gorgeous woman who doesn’t seem aware of her beauty.

Beyond appearances, Holly makes us think and questioned ourselves. She was an orphan very early, she went to N.Y to follow her dream, but what dream ? She doesn’t even know herself. That’s what I found the most interesting in this book. It’s not for superficial girl, a boy / man can totally read it. Not only because it was written by a man and also because the narrator is a man, but because the reach of the moral is universal : Who are we ? What do we want ? Where are we from ? Where are we going ? Am I alone… ?  But among everything, this book is about love. It’s the story of a young woman loved by everyone, but who didn’t know how to love…

Beaucoup de personnes connaissent le film Breakfast at Tiffany’s réalisé par Blake Edwards avec l’iconique Audrey Hepburn, mais peu de gens savent qu’il est basé sur le roman écrit par Truman Capote en 1958. Je savais que le film était une adaptation quand je l’ai vu il y a quelques années, mais je n’avais jamais pensé à acheter le livre jusqu’au mois dernier. J’ai adooooré le films, sans doute parce que j’adore Audrey, mais aussi car j’ai aimé la façon dont le sujet est traité, comment les plans sont filmés… je craignais d’être déçue par le livre, ce n’était pas le cas. Il est vraiment très court, moins de 200 pages, et facile à lire. Je suis Française et je l’ai lu en Anglais, il n’est compliqué à comprendre. J’ai aimé le lire car c’est un roman léger, il m’a fait rire assez souvent aussi ( et je ne rigole pas souvent devant un livre).

Certaines parties du film sont fidèles au livre, d’autres non, mais cela ne m’a pas dérangé outre mesure. En fait, c’est comme si la même histoire était racontée par les deux personnages principaux : dans le livre le narrateur est Paul Varjak, tandis que pour moi, dans le film c’est Holly Golightly qui nous guide. Si vous avez lu le livre, regardez le film et inversement, ils se complètent.

Le personnage d’Holly est tellement complexe que cela devient touchant. Elle est très jeune, mais parfois elle semble tellement âgée… Truman Capote la fait paraître folle parfois, mais sa folie n’en est pas une, c’est sa sensibilité et son humanité. Elle est mince et belle, mais pas faible et stupide pour autan. Dans un monde fondé sur les apparences, où nous sommes jugés sur l’image que nous renvoyons, la façon dont on s’habille etc… c’est rafraichissant d’avoir un personnage fort à suivre. Une femme magnifique qui ne semble pas savoir qu’elle est belle.

Au-delà des apparences, Holly nous pousse à réfléchir et à nous questionner. Elle est devenue orpheline très jeune, puis est partie à New-York pour suivre son rêve, mais quel rêve ? Elle même ne le sait pas. C’est ce que j’ai trouvé le plus intéressant dans ce libre. Ce n’est pas une femme superficielle, un homme peut tout à fait lire ce genre de livre. Pas seulement parce qu’un homme l’a écrit et parce que le narrateur est un homme, mais parce que la morale est universelle : Qui sommes nous ? Que voulons nous ? D’où venons nous ? Où allons nous ? Suis-je seul(e) ? Mais plus que tout, ce livre parle d’amour. C’est l’histoire d’une jeune femme aimée de tous, mais qui ne savait pas comment aimer…

The buried giant 

 

Kazuo Ishiguro is one of my favorite author. Indeed, a few year sago I’ve read Never let me go, and this damn book made me cry like a madeleine ! I’ve seen the movie adaptation directed by Mark Romanek, which is good in my opinion, but I prefer the book. The author also wrote The Remains of the day, which was adapted in a film with Anthony Hopkins and Emma Thompson ( I love this actress ). I really wanted to read this book, but I the last time I was at the library I couldn’t find it. Instead, I found The buried giant, which is the last born of Kazuo Ishiguro. Without hesitation I bought it, and that was a good call !

Usually, I don’t like fantastic novels, but I heard so much good about this book that I thought  » Et pourquoi pas ?  » This is quite a consistant book, so if you don’t like reading that much I don’t recommend it to you. Moreover, I have to admit that even if I liked this book, sometimes it’s hard to follow. Indeed, there are 3 parts, and during the first two the narrator is omniscient, but 2 chapters of the third part are told by one of the characters.

It’s dark, cold and violent, though not depressing nor devastating. The two main characters are an old couple, Axl and Beatrice, and their love is stronger than anything in this world. They leave their village in order to find their missing son, who has become a man by now. The book is about their quest, the people and the creatures they will meet. They will live an adventure beyond anything they ( and we ) could expect. This is a story like I’ve never read before, and I enjoyed discovering something different.

There are many dialogues, so you have to be focused, but I found character’s conversations very interesting and relevant. Many things are put into question, especially our past. All the book is about remembering the past, what happened into character’s lives, who they met, why this or that occurred and where… Nothing is certain, not even their identity. It puts things into perspective, and while I was reading, I was asking questions to myself about my own past, my current life, and my future.

Even though many things remain unknown and uncertain (even the end of the book, but I won’t say more ), one thing is sure : Axl and Beatrice are in love. But does this love will be strong enough once they’ll face their past ? And more important : does this love will be strong enough to ensure them a future together ?

I hope this article made you eager to read on ( or both ) of these books. If you already have red them, let me know what you think about them. I wish you a good reading,

Bisous, Marion. 

Kazuo Ishiguro est l’un de mes auteurs préférés. Il y a quelques années, j’ai lu Never let me go ( Auprès de moi toujours ), et ce fichu livre m’a fait pleurer comme une madeleine ! J’ai vu l’adaption cinématographique réalisée par Mark Romanek, qui est plutôt bonne, mais j’ai préféré le livre. L’auteur a également écrit The Remains of the day ( Les vestiges du jour ), qui a été adapté au cinéma avec Anthony Hopkins et Emma Thompson ( j’adore cette actrice ). Je voulais vraiment lire ce livre, mais la dernière fois que je me suis rendue à la librairie il n’était pas en stock. A la place, j’ai trouvé Le géant enfoui, qui est le dernier né de Kazuo Ishiguro. Sans hésitation je l’ai acheté, et j’ai fais le bon choix !

D’habitude, je n’aime pas trop les romans fantastique, mais je n’ai entendu que du bien à propos de ce livre, et j’ai pensé « Et pourquoi pas ? » C’est un roman assez épais, donc si vous n’aimez pas lire de longues histoires, je ne vous le recommande pas. De plus, je dois admettre que bien que j’ai aimé cet ouvrage, il est parfois dur à suivre. En effet, il y a trois parties, et durant les deux premières le narrateur est omniscient, tandis que les deux chapitres de la troisième partie sont racontés par l’un des personnages.

C’est un roman dans lequel il fait noir et froid, il y a de la violence, mais il n’est ni déprimant ni dévastateur. Les deux personnages principaux sont un vieux couple, Axl et Béatrice, et leur amour est plus fort que quoi que ce soit d’autre dans le monde. Ils ont quitté leur village dans le but de trouver leur fils disparu, qui est sans doute un homme à présent. Ce livre raconte leur quête, les gens et les créatures qu’ils vont rencontrer sur leur chemin. Ils vont vivre une aventure au-delà de tout ce qu’ils ( et nous ) avaient imaginé. C’est une histoire comme je n’en avais jamais lue auparavant, et j’ai apprécié découvrir quelque chose de différent.

Il y a beaucoup de dialogues, ce qui demande de la concentration, mais j’ai trouvé les conversations des personnages très intéressantes et pertinentes. Beaucoup de choses sont remises en question, surtout notre passé. Tout le livre est à propos de se souvenir du passé, qu’est-il arrivé dans la vie des personnages ? Qui ont-ils rencontré ? Pourquoi ceci s’est-il produit et où exactement ? Rien n’est sûr, ni même leur identité. Cela met les choses en perspective, et pendant que je lisais, je m’interrogeais sur mon propre passé, ma vie actuelle et mon avenir.

Bien que beaucoup de choses restes enfouies et incertaines ( même à la fin du livre, mais je n’en dirais pas plus ), une chose est sûre : Axl et Béatrice s’aiment. Mais leur amour sera t-il suffisamment fort lorsqu’ils affronteront leur passé ? Et plus important encore : est-ce-que cet amour sera suffisamment fort pour leur assurer un avenir ensemble ?

J’espère que cet article vous aura donné envie de lire un ( ou les deux ) de ces livres. Si vous les avez déjà lus, dites moi ce que vous en avez pensé. Je vous souhaite une bonne lecture,

 

Bisous, Marion. 


2 réflexions sur “A crazy girl and a forgotten past ( article in English and French )

    1. If you are looking for a book that keeps your mind occupied before going to bed without being « too serious », then I recommend you Breakfast at Tiffany’s. Not because many people have read it, but because it really is a good novel, and Truman Capote is, in my humble opinion, a good author. If you decide to read the book let me know 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s