Si l’argent ne comptait pas…

217f897c9a0f070e60e79ac16f80e3a9

Bonjour guys ! J’ai eu une prise de conscience, mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ? Je pensais que l’argent était la réponse à tous mes caprices, mes soucis, le seul moyen d’être heureuse. Alors oui, ne pas avoir à s’inquiéter de quelconque trouble financier serait libérateur.  Qui n’a pas rêver de pouvoir dépenser sans compter ? Fini le coup de stress à la fin du mois lorsque l’on voit qu’il nous reste juste assez pour le loyer et les assurances, fini de chercher les bons plans au supermarché, d’acheter ses vêtements seulement en soldes, fini de se dire « Ah, si seulement je pouvais… », ou « Je n’ose même pas en rêver ». Il n’y aurait plus de rêves car tous seraient réalisables. Je n’ose imaginer une vie sans rêver, elle serait bien ennuyeuse !

ab32838a3c337ba2fdb7d91162e0439c

Point d’hypocrisie, on me tendrait des liasses de billets, je les accepteraient volontiers. L’argent est une de mes principales motivations pour l’avenir, j’aime avoir le choix, j’aime le luxe, et même involontairement lorsque je fais les magasins je me dirige vers les objets les plus chers. J’ai un dressing rempli de vêtements, et si ça ne tenait qu’à moi il faudrait un appartement entier pour stocker tout ce que je m’achèterai.

 

Le jour où je serais en mesure de m’offrir une paire d’escarpins Jimmy Choo, j’aurais le sentiment d’avoir accompli quelque chose. Bon, je ne suis pas contre une paire de Bianca beige créée par ce cher Christian Louboutin. Je ne serais sans doute jamais en mesure de marcher plus de 10 minutes avec étant donnée la hauteur du talon, mais je sais contente de posséder la boîte à chaussures. En vérité, il s’agit plus de la fierté personnelle que symbolise l’achat plutôt que du bonheur qu’il procure de part son utilité.

Il en va de même pour l’indémodable tailleur Chanel, d’une élégance absolue, intemporelle et magnifiant le corps de celle qui le porte.

2025a99979aaba522528f84608d556b6

On dit que les diamants sont les meilleurs amis de la femme, j’aimerais avoir la chance d’en porter pour dire si en effet ils sont de meilleure compagnie qu’un être humain.

Mais je ne peux pas m’empêcher de penser au flou qui entoure l’extraction de pierres précieuses, à l’exploitation d’ouvriers et aussi d’enfants. Ils crèvent de faim, n’ont rien à se mettre sur le dos, et pourtant chaque jour ils voient passer des cailloux qui valent des millions. A moins que le diamant ne soit certifié, authentifié, tracé, je ne pourrais pas l’acheter. Etant contre l’abattage d’animaux et le braconnage, je refuse de porter de l’ivoire, bien que cela soit magnifique. C’est encore plus beau sur un éléphant, là où elle appartient.

4799bdad3eaaf86d6b1a8b0875e0e6ba

Je suis casanière, j’aime être chez moi, au calme, et la solitude ne me dérange pas. Néanmoins, le monde regorge de paysages à couper le souffle, de monuments historiques, de civilisations avec lesquelles partager nos cultures, de gens à rencontrer, de choses à apprendre… Voyager coûte cher : les transports, l’hébergement, la nourriture, les souvenirs…Je voyage très peu, non pas par choix mais par manque de moyens. Je ne manque de rien, j’ai tout le nécessaire pour vire plus que confortablement, mais à la fin il me reste peu de sous pour les extras. ( Bien entendu,  je me fais plaisir niveau fringues, livres etc. mais par « extras » j’entends les vrais gros extras du type voyage à 1000 Euros.

 

Ce que j’ai également réalisé est que je ne ferais pas qu’acheter pour moi. Donner, aider me tient à coeur. Je ne dis pas ça pour vous apparaitre comme étant une gentille personne, ou par acquis de conscience. Je suis véritablement sensible aux causes humanitaires, qu’elles quelles soient ( éducation, santé, environnement…). Certes je peux donner 1E aux pièces jaunes, acheter la bougie Marie-Claire, donner de vieux vêtements à la croix Rouge, c’est mieux que rien. Mais j’aimerais pouvoir faire plus, m’investir et investir dans une action philanthropique effective menant des actions conséquentes.

Je ne serais sans doute jamais millionaire, bien que j’aimerais que cela fusse le cas. Oui je m’achèterais des chaussures inutiles, des bijoux encombrants que je ne porterais pas, des voyages en jet privé, mais rien ne me dit que je serais épanouie pour autant. Je donnerais pour donner du sens à ma vie, et donner une chance de vivre à ceux qui pleurent chaque matin, heureux d’être simplement vivants, car ils pensaient mourrir de soif, de faim, ou sous les bombes durant la nuit. En réfléchissant sur la valeur de l’argent, j’ai compris qu’il n’a véritablement que celle qu’on lui donne. J’espère ne jamais me retrouver avec le frigo vide, sans toit au-dessus de la tête, sans pulls en hiver. J’espère avoir un travail dans lequel je m’épanouisse et grâce auquel je gagne ma vie aisément. Mais j’espère aussi qu’un jour les Hommes seront moins avares, moins à la recherche du profit, et plus à l’écoute des autres, dans une optique solidaire, pour que chacun puisse aspirer à un avenir meilleure, sur une planète plus sûre. C’est utopique, je le sais, mais comme je le disais en début d’article, rêver est vital. On ne rêve pas seulement la nuit. Ouvrir les yeux n’est pas synonyme de la fin d’un songe. Il suffit d’ouvrir son coeur et son esprit, de s’emplir de pensées positives, de se demander ce que l’on peut accomplir aujourd’hui pour soi, pour le monde.

Bisous, Marion. 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s