Nouvelle année, nouveaux objectifs

ec1a923ea60bda22342636e10b36ca9b

Bonjour guys ! Je n’en reviens pas que l’année 2016 arrive déjà à son terme… Oui, je sais, tout le monde dit toujours la même chose : « Ah que le temps passe vite !  » Mais il s’avère que c’est la vérité. En tout cas concernant cette année. Le temps est relatif, parfois les minutes semblent être des heures, et parfois les heures des minutes. Bien que certains périodes furent plus compliquées et plus longues que d’autres, 2016 est dans l’ensemble passé à une allure inquiétante. Un jour je me réveillerai, j’aurai 43 ans, et j’aurai l’impression de m’être endormie hier. Le fait est que notre vie se résume au temps que nous passons sur cette Terre, et que la temporalité résume notre existence. Cela m’angoisse de penser à l’éphémère de ma vie, à son insignifiance. Mais au lieu de me laisser submerger par diverses pensées philosophiques telles que : « Quel est le sens de la vie ? » « A quoi bon vivre pour mourir ? », et autres questions existentielles, je préfère agir, mener des projets, bref donner du sens, tant que faire se peut, à ma petite vie. C’est dans le travail, les voyages, les rencontres, les rendez-vous, les occupations, que je m’épanouis, et c’est encore plus satisfaisant lorsque des résultats sont obtenus. Par résultats je n’entends pas seulement la productivité, mais aussi des résultats sur ma propre personne, comme par exemple une discussion qui m’a fait prendre conscience de certaines choses. Si je devais résumer l’année 2016, je dirais que c’était l’année d’un nouveau départ. Je suis maintenant sur la route de mon avenir, une route qui sera semée d’embûches mais que j’entends bien parcourir. Je ne sais pas quelle est la durée du voyage, mais je suis équipée pour faire face à toutes éventualités.

d1afb1c3cc673c18e62c94803c7f83df

Pour 2017, je me suis fixée des objectifs et non pas des résolutions, pour la simple et bonne raison qu’à mon sens « résolution » sonne plus comme un ordre, une obligation, et si l’on ne s’y tient pas, c’est le sentiment d’échec qui prendre la dessus. A l’inverse, « objectif » a une connotation plus positive car le terme désigne un but à atteindre, et donc donne de la motivation. Si le but n’est pas atteint, ce n’est pas grave car c’est tout le parcours mené dans cette perspective qui est important. Bien sûr, si cela paie c’est encore mieux, mais le chemin effectué n’est pas vain, il nous permet de tirer des enseignements, de nous renforcer, et de nous motiver encore plus pour l’avenir. Soit on gagne soit on apprend, on ne perd jamais. L’échec est un sentiment humain, mais relatif, et pas impossible à maîtriser. Le travail sur soi, sur ses émotions, est intrinsèque à ses objectifs. Une personne confiante qui ne baisse pas les bras et trouve du positif dans toutes situations aura plus de chance d’atteindre ses buts que quelqu’un qui doute, qui a peur, qui n’ose pas, qui ne croit pas en soi-même. Je ne me suis pas fixée énormément d’objectifs, je laisse aussi de la place pour l’inconnu et l’imprévu. Aussi, trop de buts à atteindre est contre productif car on peut vite se laisser submerger. Il fait mieux en avoir peu, mais des réalisables, plutôt que des dizaines alors que l’on sait pertinemment que l’on ne les atteindra pas.

173c4e2a9170d4ba858092a41683eb61

Pour cette année 2017, je me fixe comme objectifs de :

-Obtenir mon diplôme de journaliste. On aura beau dire, les études cela reste important, et un diplôme ça ne fait jamais de mal.

-Continuer à poster des articles. Ecrire est pour moi une passion, et je ne suis pas prête d’arrêter. Mon blog est un exutoire, une fenêtre sur mon intimité, un moyen d’interagir avec vous, chers lecteurs, mais cela me permet aussi de mettre des mots sur ce que je ressens, ce que je vis, ce que je pense… Préparez vous à continuer à entendre parler de moi !

-Commencer la journée en lisant une affirmation positive. Rien de tel pour avoir le moral et se motiver dès le matin. Une seule phrase peut tout changer. Elle peut nous faire réfléchir, relativiser, et nous permettre de poursuivre de façon optimiste le reste de la journée.

-Être plus à l’écoute de mon corps, de mes sensations corporelles. Je suis quelqu’un qui intellectualise tout, tout le temps. Mais le corps et l’esprit ne vont pas l’un sans l’autre. J’ai négligé mon corps trop longtemps, je compte bien lui donner l’attention qu’il mérite.

-Arrêter de couper la parole. Parmi mes défauts, celui-ci est vraiment insupportable. Ma famille n’arrête pas de me reprocher de les interrompre lorsque nous discutons, à juste titre. J’ai cette manie de tout commenter depuis très longtemps, ce qui est pénible non seulement pour mon entourage mais aussi pour moi. Oui, parfois je me gonfle moi-même.

-En parlant de mes proches, sans eux et sans leur soutien je ne serais rien, et 2016 n’aurait pas pu être aussi remplie en leur absence. Je me donne comme challenge d’être plus à l’écoute d’eux, car j’ai l’impression d’avoir beau leur répéter qu’ils peuvent tout me dire, compter sur moi, ils n’en font rien. Mais les choses vont dans les deux sens, et autant que j’apprécie que l’on s’intéresse à moi, je suis une personne très sentimentale et emphatique. Les émotions, les sentiments, les peurs… des autres me touchent profondément, et si je ne peux même pas être là pour ma famille, quelle genre de personne suis-je ?

-Ceci est plus un espoir qu’un objectif car je ne peux pas le maîtriser, malheureusement. J’espère que mes proches seront en bonne santé, qu’ils atteindront eux aussi leurs buts, que cette année soit celle des découvertes, des rencontres, des prises de conscience, de l’évolution, de l’acceptation, de la tolérance, du respect, de l’amitié, de la famille, de l’amour. Cela peut paraître utopique, et même ridicule, mais je crois sincèrement que des pensées positives ont une influence sur les autres. Face à quelqu’un de souriant, d’enjoué, d’optimiste, qui a envie de râler, de se plaindre, de s’énerver ? Cette personne me transmet sa joie de vivre, sa bonne humeur, et à mon tour je pourrai la diffuser et ainsi de suite. J’espère donc que cette nouvelle année soit vertueuse et heureuse.

Dans 12 mois je vous dirai si j’ai atteint mes objectifs. 365 jours, dit comme ça cela semble interminable, mais vous verrez, l’article sur mes objectifs de 2018 arrivera vite. Et vous, quels sont vos buts pour cette nouvelle année ? J’espère que 2016 vous laisse un bon souvenir, et que c’est avec determination que vous entamez cette nouvelle année. Je vous souhaite tout le meilleur du monde, à très vite dans un prochain article !

Bisous, Marion. 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s