Favoris de Mars

IMG_1541

Bonjour guys ! Je n’arrive pas à croire que le mois de mai ce soit déjà écoulé…Je sais, je dis tous les mois que le temps passe vite, mais là c’est incroyablement effrayant. Bref, ce n’est pas dans cet article que je vais parler de la finitude de notre condition humaine. Je vais partager des petites choses que j’ai découvertes, et qui je pense peuvent vous plaire. C’est notre petit rendez-vous mensuel, et non ce ne sont pas les ragnagnas, c’est beaucoup plus réjouissant, promis. Allez, c’est parti !

-Smoothies Energy et Antioxydant Innocent :

Ce n’est pas la première fois que je parle de produits de la marque Innocent, il faut dire que je l’aime beaucoup. Tous les été, je m’abreuve de litres de leurs smoothies, mon préféré étant celui à la banane et à la noix de coco. En plus d’êtres délicieux, leurs jus sont composés à 100% de fruits, pas d’eau, de sucre ou autres colorants d’ajouté. J’apprécie également leur humour décalé. Sur chacune des bouteilles, il y a des annotations décalées et humoristique qui, certes ne changent rien à la qualité du produit, mais me font adhérer aux valeurs de cette marque. Dernièrement, en faisant mes courses, je suis tombée sur deux bouteilles que je n’avais jamais vues auparavant, ce qui était normal car il s’agit de deux nouveaux parfums que voici :

Packshot-beide-SS-small

Le premier appelé « Energy », est très riche en vitamines C et surtout B, qui aident à réduire la fatigue et donc redonne un coup de fouet. Il est rose car à base de fraise, de raisin rouge, de cerise,  de cassis et… de betterave. J’étais surprise, mais on ne sent pas du tout le gout de terre, je vous rassure. Ce qui m’a le plus intriguée est la présence, dans les deux boissons, de graine de lin mixées. Le mélange peut paraître bizarre, mais le résultat est vraiment très bon.  Le second, du doux nom d’ « Antioxydant », a une composition encore plus étrange. Aux graines de lin s’ajoutent entre autre du kiwi, d’où la couleur verte, mais attendez, qui dit vert dit légumes. Devinez lequel ? Non, pas du choux de Bruxelles. Du concombre, en effet. Ah, et je vous ai parlé de l’herbe de blé ? C’est chose faite. Oui, très étrange. Il fallait oser mélanger tout ça. Le « plus » de ce breuvage est la présence de spiruline, un complément très bon pour la santé, ainsi que de sélénium, un minéraux qui protège nos cellules. Je n’ai pas eu l’impression d’être moins fatiguée ou moins oxydée après avoir bu ces deux smoothies, mais leur goût est sincèrement bon, cela change du « Fraise/banane » classique, et les nutriments présents dans les ingrédients ne font pas de mal. Je suis juste dégoutée d’une chose : que je n’en trouve plus dans mon supermarché…

Tous les détails concernant les ingrédients sont sur le site Innocent : http://bit.ly/2mMNLpV
– Parfum Féérie Rubis de Van Cleef & Arpels :

Je n’ai pas THE parfum que j’achète à chaque fois que je finis une bouteille. J’aime en changer le plus souvent possible, de tester de nouvelles odeurs. Ce mois-ci, mon dévolu s’est porter sur la marque Van Cleef & Arpels que je n’avais jamais testée. Leur « Féérie Rubis » m’a conquise.

o.32511

Je n’apprécie pas les parfums trop sucrés du type « Poison Girl » de Dior ou « Black Opium » d’YSL. Je trouve que l’odeur vire et ils finissent par m’écoeurer. En revanche, les senteurs plus légères et fleuries agitent mes narines. Ce n’était donc pas étonnant que je fonde pour ce parfum dont les notes olfactives se composent de pivoine ( qui soit dit en passant sont mes fleurs préférées ), de rose et de magnolia. Ce que je trouve particulièrement intéressant dans ce jus est la présence de poivre et de santal qui contrebalance avec le côté floral et fruité apporté par la groseille et les fèves tonka. Le résultat est très équilibré, justement dosé, et le must : il me va bien. Car oui, ce n’est pas parce qu’on aime un parfum que notre peau l’aimera autant. Nous réagissons tous de façon différente aux parfums, d’où l’importance de les essayer sur soi et ne pas se contenter de juste les sentir. Mes parents m’ont faits remarquer à plusieurs reprises que je sentais bon, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Non pas qu’il me disaient que je sentais mauvais avant, mais ils ne faisaient pas forcément remarquer que l’odeur que je dégageais était particulièrement plaisante. Tout ça pour dire que ce parfum me plait et me va, d’où sa présence dans cet article. Vous pouvez le commander sur le site de Sephora, mais je vous recommande encore une fois de toujours de sentir les parfums et surtout de les essayer avant de les acheter : http://bit.ly/2njJuyj

-Crème pour le corps »Effet soleil » Mixa :

S’hydrater le corps est très important. Néanmoins, beaucoup de personnes s’hydratent le visage, les mains et les lèvres, mais pas le corps. Pourtant, il constitue la partie la plus importante de notre corporalité, et il mérite toute notre attention. Hydrater la peau permet de la rendre plus souple et élastique, et donc de diminuer les chances d’apparition de vergetures par exemple. La peau est également lissée, ce qui atténue la cellulite, elle est aussi plus ferme, ce qui permet de tonifier le corps et de repousser le moment où notre peau sera vieille et tombante. De plus, l’action d’application de la crème se fait par massage, ce qui favorise la circulation sanguine entre autre, ou réduit les capitons.  Sans parler du fait qu’une peau desséchée est non seulement peu esthétique, mais surtout très douloureux. Malgré toute l’attention que je lui porte, ma peau est très sèche. J’étais donc à la recherche d’une crème très hydratante, mais abordable. J’ai donc fouiné au supermarché et suis tombée sur cette crème Mixa :

lait_corps_effet_soleil_peaux_mates_0

La marque Mixa n’a plus a défendre sa réputation, tout le monde la connaît. Mais je l’utilise très peu, allez savoir pourquoi. Je suis plus habituée aux produits Nivéa. J’avais d’abord attrapée un lait pour le corps nourrissant classique, jusqu’à ce que je vois rangé à ses côtés celui-ci qui a un effet soleil. Je ne cherchais pas d’autobrozant, et ce n’en est pas un. Je ne veux pas être orange. Cela dit, je me trouve franchement pâlotte, et un teint réchauffé me tentait bien. J’ai donc pris ce produit-ci, sans attendre des résultats instantanés ou miraculeux. Quelle ne fût pas ma bonne surprise lorsque, après la seconde application, je découvris ma peau plus foncée ? J’avais peur que mes vêtements ne soient tachés, mais il n’en fût rien. Il y avait également un léger voile satiné, mais rien de brillant, ne vous en faite pas, vous ne ressemblerez pas à une boule à facettes. Ce côté légèrement irisé donne l’impression que la peau est rayonnante, et le hâle est très naturel. Si j’avais mieux lu, j’aurais vu qu’il y a en effet des micros-nacre dans le produit, d’où cet aspect irisé. Il est écrit « Hâle progressif », ce qui est vrai.  Je ne suis pas orange, mais cela fait maintenant deux semaines que j’applique cette crème tous les matins, et je vois clairement la différence. En plus de tout ça, l’hydratation est effective. La crème est à base d’huile d’abricot et de karité, ce qui nourrit la peau en profondeur. Conclusion : c’est un lait hydratant qui hydrate, et l’effet soleil mentionné sur la bouteille n’est pas juste pour vendre, il y a bel et bien une différence notable. En plus, le prix est très abordable. Je suis donc extrêmement satisfaite de ce lait nourrissant Mixa.  Vous trouverez de plus amples informations sur le site de la marque Mixa : http://bit.ly/2mpSSBe

-La saga « L’amie Prodigieuse » d’Elena Ferrante :

Que serais-je sans la littérature ? Pas grand chose. J’avais entendu parler de la mystérieuse auteure Elena Ferrante, ce nom étant un pseudonyme. Nul ne sait quelle est sa véritable identité. Elle a publié plusieurs livres, et dernièrement la saga « L’amie prodigieuse » composée de 4 Tomes, dont le dernier sortira en France dans plusieurs mois, peut-être même l’an prochain, je n’ai malheureusement pas réussis à trouver de date exacte…En général, lorsqu’une chose est trop médiatisée, elle ne m’attire plus, au contraire. Mais par curiosité j’ai quand même lu le résumé du premier Tome que voici :

« Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l’école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l’envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s’entraident ou s’en prennent l’une à l’autre. Leurs chemins parfois se croisent et d’autres fois s’écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l’adolescence, à l’aube de l’âge adulte, non sans ruptures ni souffrances. »

Il m’a beaucoup plu et j’ai donc acheté le livre il y a quelques semaines. De plus, l’auteure est italienne, et je suis d’origine italienne, je me sentais donc encore plus attirée par cet ouvrage dont l’histoire se déroule en Italie. A part Machiavel, je n’avais jamais lu de livre écrit par un auteur Italien, ce que je trouvais dommage. J’ai également acheté le Tome 2 peu de temps après alors que je n’avais pas commencé le premier. La semaine passée j’ai acheté le Tome 3, mais depuis j’ai avancé dans la lecture des ouvrages, les deux premiers Tomes étant achevés.

J’ai avalé les pages tel Gargantua, ces livres sont vraiment excellents. Ils se lisent facilement tant l’histoire est prenante et les mots utilisés de façon intelligente. Il y a des passages qui poussent à la réflexion sur soi, sur les autres, sur la vie, le monde… ce n’est pas un roman relatant une amitié compliquée. C’est un roman traitant de la complexité de la nature humaine et des relations entre les êtres. Elena Ferrante, ou qu’importe son vrai nom, sait comment donner de la profondeur à des mots que nous utilisons tous les jours. Elle nous démontre qu’en les plaçants d’une certaine manière, lus à un certain moment, ils peuvent tout changer. Leur interprétation ne change pas juste le sens qu’on donne à l’histoire, mais aussi la manière dont on perçoit les choses dans leur ensemble. Ce sont des ouvrages intelligents et intelligibles, mais pas intellectuels. Il ne s’agit pas d’essais philosophiques, bien que je pense que la philosophie se trouve partout pour quiconque la cherche. Ce que je veux dire, c’est qu’avec cette séries de livres, vous allez à la fois vous envoler pour Naples, effectuer un voyage à des centaines de kilomètres et à des décennies de ce que vous connaissez, tout en effectuant un autre voyage, celui-ci à l’intérieur de vous même, aux tréfonds de vôtre être, de votre esprit, de votre âme. Ces livres n’ont pas modifiés en profondeur ma perception de tout ce qui m’entoure ainsi que de ma propre personne, mais ils m’ont bouleversés car ils sont vrais. Chacun peut se reconnaitre dans les traits de caractère de tel ou tel personnage, dans telle ou telle situation. C’est une fiction mais rien n’est inventé. La vie et les Hommes sont dépeints tels qu’ils sont, sans artifices. Nous naissons innocents, puis nous faisons des erreurs, nous aimons, nous trahissons, nous pardonnons, nous partons, nous revenons, nous cherchons, nous nous éloignions avant de nous retrouver, nous tuons, nous créons et puis détruisons, mais à la fin tous nous mourrons. Faisons en sorte de vivre d’abord, et surtout en ayant conscience d’être en vie.

Ils sont disponibles sur le site de la Fnac, en plus la livraison est gratuite et rapide : http://bit.ly/2nHa0CJ

-La série « Big Little Lies » :

J’avais décroché des séries depuis un long moment. D’une part je n’avais pas le temps de visionner quoi que ce soit, études obligent, et le soir j’écris des articles et je lis. D’autre part, je ne trouvais pas de séries qui me plaisent particulièrement. Jusqu’à ce que, début mars, je lise plusieurs bonnes critiques sur une nouvelle série intitulée « Big Little Lies » avec un casting plutôt de haut niveau : Nicole Kidman, Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Zoe Kravitz, ou encore Alexander Skarsgard . Voici le synopsis :

«  Quand Madeline, Jane et Celeste se lient d’amitié par l’intermédiaire de leurs enfants, elles ne se doutent pas qu’elles vont se retrouver, des mois plus tard, au centre d’un tragique accident, survenu à la fête de l’école. Qui est mort ? Qui est responsable ? Et pour quelle raison ? Secrets, rumeurs et mensonges ne faisant pas bon ménage, tout l’univers de la petite ville de Monterey va être secoué de violents soubresauts. »

323102

Tout commence par une enquête pour meurtre, mais on ignore qui est la victime. S’ensuit un retour en arrière qui retrace les faits de sorte que nous comprenions ce qui s’est passé, que nous nous familiarisons avec l’environnement, et comprenions la personnalité des personnages. Ou plutôt que nous tentions de les comprendre car ils sont très ambigus et complexes. J’ai beaucoup apprécié l’intrigue qui m’a accrochée dès le départ. Les personnages ont chacun leurs travers et leurs névroses, ce sont des êtres humains que la vie a foutu en l’air. Femme battue par son mari qui a abandonné sa carrière juridique soit disant par amour, femme divorcée devenue mère célibataire et remariée souhaitant être parfaite, jeune fille violée tombée enceinte de son violeur et a donné naissance à un garçon… Je trouve leur histoire attachante et fascinante, surtout la façon dont elles sont reliées entre elles. En plus du scénario que je trouve excellent, les acteurs sont crédibles, la façon dont les scènes sont filmées me plaisent, la bande son de chaque épisode est de qualité, bref, tout me plait, des images au son en passant par les décors et les acteurs. Les épisodes me tiennent en haleine et il me tarde de visionner le suivant. Pour l’heure il n’y a que 5 épisodes, la série étant toute nouvelle. Je n’ai vu que les 3 premiers, je n’ai pas eu le temps de voir les autres, sachant que c’est le matin, lorsque je me réveille très tôt, que je trouve les minutes nécessaires pour regarder cette série histoire de me mettre en condition avant de me lever. Plus sérieusement, je vous la recommande fortement, tout y est, même l’humour, la dérision et l’amour, parce que bon, si ce n’était qu’une histoire de meurtre et complètement dramatique, l’ambiance serait un peu lourdingue. Or, ce n’est absolument pas le cas. Tout est justement dosé, et les sentiments, quels qu’ils soient, sont éprouvés par nous, derrière l’écran, se qui traduit la qualité de la série.

J’espère que cet article vous aura permis de découvrir de nouvelles petites choses. Si vous en connaissiez déjà, n’hésitez pas à partager vos avis. Et vous, quels ont été vos chouchous en mars ? Je vous souhaite de passer un excellent mois d’avril, faites attention à ne pas vous découvrir d’un fil, et surtout prenez soin de vous. A très vite dans un prochain article.

Bisous, Marion. 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s